Voyage Solidaire du 16 février au 8 mars 2013

Nous avons accompagné un groupe de six voyageurs à la découverte de différentes régions du pays.

(Les accompagnateur sont des membres bénévoles de l'association. Ils prennent en charge leur voyages et les frais liés au voyage)

Etape 1 : Parc National de l'Arly

Nous débutons ce voyage avec la famille Picoul (les parents et leurs deux fils), par la visite du parc national de l’Arly, au sud-est du Burkina vers le Niger et à la frontière nord du Bénin à 500 km de Ouagadougou, la capitale.

La route nous met rapidement dans l’ambiance burkinabé : circulation intense, paysages arides, villes grouillantes…

Le campement au pied de la falaise de Gobnangou est très accueillant. Randonnée, escalade, baignade au pied de la chute d’eau pour les plus téméraires. Bières fraîches à l’ombre pour les autres ! Le lendemain, accompagnés du garde armé, safari photos : éléphants, babouins, phacochères, hippopotames, nombreuses antilopes et autres cobs, mais le lion a déserté les lieux.

Etape 2 : Bissandérou

Les voyageurs et l'équipe au centre d'hébergement

Martine et Françoise se sont jointes à nous la deuxième semaine. C’est tous ensemble que nous sommes partis au village de Bissanderou avec Joseph notre correspondant local et Félicité notre cuisinière.

Au programme : tour des différentes ethnies en vélo, pirogue sur la Volta Noire, présentation de tous les lieux de culte, échange avec l’équipe de l’inspection académique du chef-lieu, Tchériba : inspecteur et conseiller pédagogique, sans oublier la rencontre des potières avec achats inévitables de jolies poteries brunes, emballées avec mille précautions.

Le soir, au campement, les causeries traditionnelles avec les enseignants ainsi que les divers représentants du village à la lueur des lampes frontales.

Il fait chaud dans les cases… nous couchons sous les étoiles et la pleine lune.

Félicité nous gâte tous les matins avec ses délicieux beignets, puis, midi et soir, avec ses plats de crudités.

Le dernier jour, c’est la fête : chants, musiques, danses et masques qui effraient beaucoup les petits et … un peu les grands, avant la remise des cadeaux.

Etape 3 : Koudougou

De retour à Koudougou, les voyageurs s’initient au travail du bronze : des vocations peut-être ? Ils visitent la ferme de la spiruline, le jardin d’enfants, le musée ainsi que le marché coloré et animé, et assistent à l’arrivée du train Ouaga-Abidjan.)

Etape 3 : Banfora et Boromo

Après le départ de la famille Picoul, nous partons en direction de la Côte d’Ivoire, à Banfora, découvrir les dômes et les cascades de Karfiguela, au sud-ouest du Burkina.

Location de motos pour atteindre le site en traversant les champs de canne à sucre. C’est un autre décor. Il fait exceptionnellement chaud et la baignade dans les cascades est un immense plaisir !

Balade en pirogue pour approcher les hippos mais pas trop près quand même.

En remontant vers Ouaga, nous nous arrêtons à Boromo à la Voute Nubienne. Pas d’éléphants en vue, mais les Grandes Personnes d’Afrique, marionnettes géantes en papier mâché, qui nous ont bien reçues. Elles arrivaient de France où elles avaient animé un spectacle.

Le mot de la fin

Le voyage se termine. Il faut peser les valises… Beaucoup de souvenirs dedans mais aussi en tête. Egalement beaucoup de rencontres enrichissantes, et de visages lumineux. La satisfaction, aussi, d’avoir contribué au développement du village de Bissanderou puisqu’une partie du coût du voyage a permis de terminer la construction du logement de l’accoucheuse. Ainsi le dispensaire-maternité pourra fonctionner. Par ailleurs, une correspondance s’est établie entre la classe de Martine et une classe du village. 

Le tour des familles a permis de donner quelques nouvelles et photos des enfants parrainés. Ils sont au nombre de seize : de l’école primaire à l’université !

Jean-Pierre Guichard (Trésorier)